06
Octobre

Zoom sur le recyclage des ampoules et luminaires

Posté dans Environnement
Voter
Le recyclage des ampoules, un enjeu essentiel
Le recyclage des ampoules, un enjeu essentiel

Vous le savez sûrement déjà, il ne faut pas jeter ses ampoules et autres luminaires avec les ordures ménagères. En effet, il s’agit d’accessoires que l’on peut recycler — et qui ont un potentiel assez étonnant ! Où les déposer pour favoriser leur valorisation énergétique ? Que deviennent-elles ? Zoom sur une pratique financée par l’écoparticipation.

Pourquoi faut-il recycler les ampoules ?

90 % des ampoules collectées sont recyclées. Autrement dit, tous les luminaires ou presque peuvent avoir une seconde vie, presque toutes les composantes sont réutilisées, il serait dommage de les jeter négligemment à la poubelle !

En parallèle, il ne faut pas oublier que nos ampoules contiennent du mercure. Certes, la quantité est limitée à 0,005 % par unité. Toutefois, cette substance reste nocive pour notre planète et toxique pour l’Homme. Il ne faut donc pas la laisser se répandre à l’air libre. En misant sur le recyclage, on offre le meilleur traitement à chaque ampoule, et toutes les matières controversées sont redirigées vers des filières compétentes, pour limiter leur impact sur la planète.

Enfin, le Code de l’environnement vous oblige à recycler vos ampoules. En effet, à partir du moment où vous possédez des produits ou déchets qui peuvent « produire des effets nocifs sur le sol, la flore et la faune » ou même « engendrer des bruits et des odeurs » et « porter atteinte à la santé de l’homme et de l’environnement », vous devez « en faire assurer une élimination conforme ». Vous n’avez donc pas le droit de les jeter à la poubelle, sachant qu’elles entrent dans la catégorie des déchets nocifs.

Les ampoules ne sont pas forcément dangereuses pour la planète - on peut les recycler
Les ampoules ne sont pas forcément dangereuses
pour la planète - on peut les recycler

Le processus de recyclage des ampoules

Afin de faciliter la vie des consommateurs, les différents magasins qui vendent des ampoules proposent aussi de les collecter pour les renvoyer vers des spécialistes du recyclage. Généralement, ces bacs se situent au niveau du hall d’entrée ou dans la pièce consacrée au service après-vente. Si vous ne trouvez pas d’espace dédié dans les centres commerciaux que vous fréquentez habituellement, vous pouvez sans aucun problème demander conseil à un employé, qui saura vous donner les informations pour recycler vos ampoules le plus simplement possible. Notez que vous pouvez aussi les laisser dans la plupart des déchetteries, et même les confier à votre électricien.

Après la collecte, les ampoules sont triées, car toutes ne sont pas recyclables. On peut traiter les ampoules fluocompactes (ampoules basse consommation avec allumage instantané) et les ampoules LED. De leur côté, les ampoules à filament ne sont pas recyclables.

Sur le site de traitement, on recycle jusqu’à 90 % des composants de chaque ampoule. Le verre, qui représente 88 % du produit fini, est entièrement réutilisé : il peut être mobilisé pour concevoir des isolants ou abrasifs. Les métaux sont extraits : dans une ampoule, on trouve généralement du cuivre, du fer et de l’aluminium. Enfin, les petites parties de plastique vont vers l’incinération.

Bien sûr, toutes les composantes controversées de l’ampoule font l’objet d’un traitement particulier au moment du recyclage. Ainsi, on retire les poudres fluorescentes et le mercure. Ces éléments sont stockés à l’intérieur de centres spécialisés dans les déchets ultimes.

Presque toutes les ampoules commercialisées sont recyclables
Presque toutes les ampoules commercialisées
sont recyclables

Privilégier les longues durées de vie pour limiter l’encombrement et préserver la planète

Qu’il s’agisse des gros appareils électroménagers ou des petites ampoules utilisées un peu partout dans la maison, la meilleure solution reste de miser sur des alternatives avec une longue durée de vie. Ce soin accordé à la qualité des produits et ce souci de limiter l’obsolescence programmée permet de réduire la quantité de déchets par famille, ce qui constitue naturellement une initiative profitable — à la fois pour la planète et pour la qualité de vie à la maison.

Chaque jour, nous nous encombrons plus, dans une société basée sur la consommation de masse : avant d’acheter, n’hésitez pas à vous renseigner, afin de trouver les ampoules qui fonctionnent le plus longtemps, les appareils d’électroménager qui vont vous accompagner pendant de nombreuses années et les outils réutilisables (les serviettes en tissu plutôt que celles en papier, les torchons plutôt que les essuie-tout… aucune bonne habitude n’est superflue !).

Et si vous voulez repartir de zéro à la maison, vider tout avant un déménagement, une mutation ou un départ à l’étranger, sachez qu'Art-Emis peut intervenir à votre domicile à votre demande. Particulièrement sensibles à tous les enjeux liés à l’écologie, nous accordons une attention permanente au recyclage et, sur chacun de nos débarras, nous redirigeons tous les objets dans les bonnes filières, pour favoriser autant que possible la revalorisation énergétique et le réemploi.

Pour une vie plus saine et une planète plus propre, limitons nos déchets
Pour une vie plus saine et une planète plus propre,
limitons nos déchets