20
Avril

Déchets verts - nos conseils pour éviter la saturation

Posté dans Environnement
Voter
Les déchets verts posent encore problème en termes d'écologie
Les déchets verts posent encore problème en termes
d'écologie

Pendant le printemps et tout au long de l’été, on oeuvre souvent sur des travaux de jardinage. Naturellement, beaucoup de tâches engendrent des encombrants, que l’on appelle des déchets verts. Il ne faut pas les laisser s’accumuler trop longtemps sur les espaces extérieurs, parce qu’ils ne vous aideront pas à vous sentir bien chez vous ! Contre toute attente, ce qui s’apparente à des ordures dans votre espace privatif peut, en réalité, être valorisé énergétiquement (dans certains cas). Découvrez tout le potentiel de nos déchets verts et de bons conseils pour vous prémunir des entassements de branches et autres feuilles !

Tonte de haie, entretien des fleurs : prévoyez un détour par la déchetterie

Par la force des choses, vous n’allez pas vous rendre à la déchetterie dès lors que vous retirez quelques branches inesthétiques sur votre parterre de fleurs. En revanche, pensez bien à les mettre de côté, sans les jeter dans les ordures ménagères, pour bien respecter le tri sélectif et valoriser autant que possible les déchets que vous produisez.

Ne laissez pas ces résidus encombrer votre jardin
Ne laissez pas ces résidus encombrer votre jardin

En outre, dès lors que vous prévoyez de gros travaux d’élagage dans le jardin, quand vous coupez totalement ou partiellement un arbre, programmez parallèlement un détour par la déchetterie. Empruntez une remorque ou une camionnette si nécessaire, mais assurez-vous que tout soit bien organisé pour que les branchages ne restent pas plus de quelques jours chez vous ! Profitez de ce voyage pour apporter, également, les petits déchets que vous avez pu garder de précédents travaux, pour conserver un jardin propre et bien rangé.

Organisez-vous entre voisins

Travaillez en groupe pour limiter les allers et retours en déchetterie et jardiner dans la bonne humeur
Travaillez en groupe pour limiter les allers et retours
en déchetterie et jardiner dans la bonne humeur

Autre conseil pour éviter de voir les déchets verts prendre trop de place dehors, tondez vos haies en même temps que les voisins, afin de faire ensemble les allers et retours en déchetterie. De cette façon, si vous n’avez pas les équipements nécessaires pour transporter le tout, vous pouvez profiter de ceux d’une autre personne vivant à proximité. Un échange de bons procédés qui convient à tous !

Branches et feuilles en déchetterie : est-ce vraiment écologique ?

Les Français produisent beaucoup de déchets verts, et se dirigent majoritairement vers les déchetteries pour s’en débarrasser, car il s’agit a priori d’une solution bien moins dangereuse que la combustion, parfois pratiquée par les plus téméraires, mais interdite ! Pour autant, la déchetterie ne constitue pas une véritable réponse écologique.

La mise en déchetterie ne profite pas réellement à la planète
La mise en déchetterie ne profite pas réellement à la
planète

En effet, les espaces accueillant ces déchets ne sont pas forcément adaptés, puisque l’établissement ne dispose pas des outils nécessaires pour une revalorisation. Souvent, les bacs saturent et finissent par devenir polluants, parce que ces feuilles et branches coupées ont tendance à pourrir. Leur combustion n’est pas profitable, car elle émet des particules fines dangereuses pour l’Homme, polluantes pour l’air, contribuant à l’effet de serre.

Bientôt des alternatives pour valoriser les déchets verts !

De plus en plus de collectivités territoriales proposent des alternatives plus vertes pour traiter les déchets naturels. Finalement, avant de vous rendre en déchetterie, contactez votre métropole, communauté de communes ou mairie, afin d’avoir toutes les informations nécessaires pour adopter la meilleure démarche.

Notre mission consiste aussi à préserver votre habitat
Notre mission consiste aussi à préserver votre habitat

Par exemple, certains agriculteurs ou organismes spécialisés récupèrent les encombrants d’origine naturelle, pour effectuer des traitements adaptés. Ainsi, on peut s’en servir pour entretenir un compost. Les agriculteurs les mélangent avec du lisier ou des boues d’épuration, dans l’optique de fertiliser leurs sols. Toutefois, cette pratique ne suffit pas pour traiter tous les déchets verts, parce que l’épandage est réglementé et les agriculteurs ne peuvent y recourir qu’en respectant certaines limites.

Mais un autre procédé prometteur pourrait changer la donne : la conception d’une nouvelle énergie, le biogaz, basée sur la méthanisation des déchets verts. En déployant cette pratique à plus grande échelle, on augmente le potentiel des énergies renouvelables, tout en trouvant enfin une méthode écoresponsable pour réduire le poids des déchets verts sur la planète.

Trop de déchets verts ? Contactez une entreprise spécialisée !

Art-Emis, réalisant des missions aussi bien dans les garages, les appartements ou les bureaux, travaille sur les espaces extérieurs. Si votre jardin est saturé par des déchets verts et des objets en tous genres qui ont tendance à s’accumuler, si vous ne savez plus comment résoudre la situation (manque de temps, d’énergie, de motivation), sollicitez notre équipe. Nous interviendrons pour redonner vie à votre jardin, le tout en pratiquant des tarifs transparents dès le départ.

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire