10
Mai

J’ai tendance à trop accumuler de désordre, comment me discipliner ?

Voter
Moins de désordre à la maison pour se sentir mieux au quotidien
Moins de désordre à la maison pour se sentir mieux au
quotidien

Même si cela n’est pas maladif pour vous, vous savez que vous avez du mal à vous séparer des objets, et que vous avez plutôt tendance à entasser le superflu. Vous n’êtes pas syllogomane, il n’y a pas d’excès dans votre comportement (ni même d’obsession), mais cela commence tout de même à avoir des répercussions sur votre qualité de vie... Comment apprendre à changer vos habitudes pour mieux organiser la maison, éviter de garder trop de choses et vous sentir bien chez vous ? Voici quelques conseils utiles et faciles à mettre en pratique !

Chassez les idées fausses qui parasitent votre rangement

Si vous n'avez pas besoin de tout ce qui traine dans les tiroirs, il faut vous en débarrasser
Si vous n'avez pas besoin de tout ce qui traine dans les
tiroirs, il faut vous en débarrasser

Vous collectionnez peut-être de nombreuses choses chez vous pour des raisons que vous êtes capable d’évoquer : vous affirmez que vous en aurez peut-être besoin un jour, que vous ne voulez pas gaspiller ou que vous désirez avoir l’objet près de vous en souvenir... Tous ces motifs vous encouragent à continuer d’entasser, votre maison sature et cela ne vous permet pas de vous sentir mieux !

Vous ne pourrez pas commencer à réellement débarrasser votre maison si vous gardez toutes ces idées en tête. Vous devez prendre conscience que cet entassement nuit à votre sérénité, pour mettre en place de nouvelles choses afin de moins conserver et de vider le superflu.

Associez le rangement au plaisir

N'oubliez pas qu'une fois le rangement fini, vous vous sentez mieux
N'oubliez pas qu'une fois le rangement fini, vous vous
sentez mieux

Cela peut paraître difficile au premier abord, mais vous avez tout intérêt à considérer le rangement comme quelque chose d’agréable. Bien sûr, quand il faut trier ou dépoussiérer, on a plutôt l’impression de faire une corvée, et il n’est pas simple de trouver cela plaisant.

Pour vous aider, commencez par définir un planning de rangement qui ne soit pas trop astreignant. Afin que cela ne devienne pas trop lourd, consacrez quelques heures à ce travail de temps en temps, et pas tous les jours. Essayez de garder en tête le sentiment de satisfaction quand vous avez réussi à trier un meuble ou que vous avez bien nettoyé une pièce qui était surchargée. Vous parviendrez à vous persuader que l’ampleur de la tâche en vaut la peine, que c’est un moment un peu désagréable à vivre... Mais qu’il vous permet ensuite d’accéder à un bien-être pour lequel vous avez raison de vous battre !

Entretenez des sentiments positifs comme la motivation, la satisfaction du travail bien fait, la gratitude envers soi-même. Évitez à tout prix de culpabiliser pour le désordre ou de vous décourager parce que vous n’avez pas fait ce qui était prévu un jour. Il est normal de subir des aléas, ou simplement de ne pas ressentir suffisamment d’envie pour ranger un jour. Ce n’est pas grave, gardez le cap : vous ferez mieux la prochaine fois !

Demandez de l’aide sans craindre les jugements

Si vous avez beaucoup de mal à débarrasser votre maison parce qu’elle est vraiment trop encombrée, n’hésitez pas à demander l’aide de professionnels. Ils sont habitués à travailler dans ce genre de circonstances : ils peuvent vous accompagner pour prendre un nouveau départ, revendre certaines choses qui ont de la valeur, donner à des associations et mettre en déchetterie les encombrants.

Beaucoup de personnes redoutent de solliciter une entreprise, parce qu’elles craignent de se faire juger. Il faut savoir que les professionnels du débarras travaillent dans toutes sortes de situations. Ils sont amenés à vider les maisons de personnes décédées à la demande de leurs proches, mais aussi à faire face à des cas de syllogomanie. Ils aident également des familles débordées qui n’ont pas le temps de vider un grenier ou un garage dans lesquels se sont accumulés de nombreux objets et meubles. Leur déontologie les encourage à travailler dans le respect des personnes et des biens. Ils veillent à débarrasser la maison sans endommager quoi que ce soit, à laisser une pièce propre derrière eux et bien évidemment à entretenir une relation de confiance avec leurs clients. Ils ne se permettent en aucun cas de vous critiquer.

Adoptez de nouvelles habitudes pour entretenir votre maison quotidiennement

Une fois que vous avez réussi à faire ce premier débarras qui vous permet de retrouver une habitation agréable, vous risquez de voir le naturel revenir très rapidement. Si vous avez tendance à entasser beaucoup d’objets par nature, que vous avez du mal à vous séparer des valeurs sentimentales et que vous gardez beaucoup « par précaution », il faut changer vos réflexes afin de vivre dans une maison moins encombrée.

Prenez l'habitude de ne rien laisser traîner chez vous
Prenez l'habitude de ne rien laisser traîner chez vous

Ainsi, pour tenter de vous discipliner, prenez toujours le temps de vous poser les bonnes questions face à un objet potentiellement à débarrasser. Pourquoi le conservez-vous ? En avez-vous vraiment besoin ? Vous est-il réellement indispensable ou participe-t-il à l’encombrement de votre espace de vie ? Travaillez sur vous-même afin de réussir, même quand cela est difficile, à vous séparer d’un peu plus d’objets, dès lors qu’ils ne vous sont plus utiles. Vous aurez ainsi une meilleure qualité de vie et vous vous sentirez mieux chez vous !