27
Octobre

Marché aux puces : que cherchent les acheteurs ?

Posté dans Brocante
Marché aux puces : que cherchent les acheteurs ?
5 (100%) 1 votes
Les raretés, très prisées dans les marchés aux puces
Les raretés, très prisées dans les marchés aux puces

Vous avez trouvé, dans votre grenier ou votre garage, un certain nombre de « vieilles choses » dont vous souhaitez vous débarrasser… Et vous désirez profiter d’un marché aux puces organisé près de chez vous pour écouler votre marchandise. Avant même de dépenser de l’argent pour réserver un stand, assurez-vous que ce que vous avez à proposer peut susciter l’intérêt des badauds ! Ensuite, prenez en compte ces quelques conseils qui vous aideront à vendre davantage, pour repartir avec le moins de stock possible sous les bras...

Les spécificités du marché aux puces : différences avec la brocante et le vide-grenier

Vide grenier et marché aux puces, attention aux amalgames
Vide grenier et marché aux puces, attention aux
amalgames

Si vous songez à céder vos objets anciens sur un marché aux puces, vous avez tout intérêt, avant cela, à bien comprendre la différence entre un marché aux puces, une brocante et un vide-grenier. Il s’agit de trois disciplines bien distinctes que les néophytes ont tendance à mélanger, alors même qu’elles impliquent des démarches bel et bien spécifiques.

Dans un vide-grenier ou une braderie, ce sont surtout des particuliers qui vendent des vêtements, bibelots et autres livres à des tarifs vraiment bas. Ce que l’on cherche en priorité, ce sont des produits pas chers pour renouveler sa garde-robe, décorer simplement sa maison, pratiquer certains loisirs (vélos, rollers, camping) ou encore faire du bricolage.

Au sein d’une brocante, on rencontre de véritables professionnels appelés « brocanteurs ». Ils ne se spécialisent pas dans les objets anciens (contrairement aux antiquaires), mais ils ont pour coutume de passer beaucoup de temps dans les vide-greniers ou sur les sites de vente entre particuliers pour trouver toutes sortes d’éléments d’occasion et les proposer légèrement plus chers (en les améliorant parfois, ou en les réparant).

Par définition, le marché aux puces regroupe plutôt des pièces d’époque, des pièces artistiques, des fripes ou des antiquités dont on connaît la valeur. On peut y voir des brocanteurs passionnés par certains objets anciens, des antiquaires et même des particuliers qui ont en leur possession des produits entrant dans le domaine des « puces ». À l’inverse du vide-grenier où l’on vise les prix bas, les tarifs peuvent s’envoler sur un marché aux puces, notamment quand on se trouve en présence d’argenterie, d’objets certifiés ou encore de pièces artistiques authentiques.

Multipliez vos chances de vendre à un marché aux puces

Vous avez de la marchandise qui entre dans le registre d’un marché aux puces et vous envisagez de participer très bientôt à ce genre d’événement ? Voici nos conseils pour remporter le maximum d’argent possible.

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Dans un marché aux puces, les plus grands passionnés viennent dès l’ouverture dans l’espoir de trouver des raretés. Ainsi, ne manquez surtout pas le top départ, et préparez votre stand bien à l’avance pour qu’il soit parfaitement présentable à l’arrivée des premiers clients potentiels.

Vendez des produits dont on peut vérifier facilement l’authenticité

Contrôlez chaque marque ou poinçon avant la vente
Contrôlez chaque marque ou poinçon avant la vente

Dans un marché aux puces, on cherche avant tout des pièces de valeur, qui ont une certaine aura et qui se différencient des autres pour une raison particulière. Beaucoup d’autres vendeurs auront probablement de l’argenterie à présenter alors, si vous souhaitez en vendre, prenez le temps de vérifier sa couleur et ses poinçons, pour bien identifier son origine et la communiquer aux visiteurs (il en va de même pour l’or, naturellement).

Sous les vases, verres en cristal et autres pièces en céramique, vous pouvez trouver une marque. Avant le marché aux puces, faites vos recherches pour remonter à sa conception. Cela vous permettra de donner un maximum d’information aux passants, d’attirer leur attention et de décupler vos chances de vendre. Un bon commerçant connaît parfaitement les produits qu’il propose et doit être prêt à répondre à toutes les questions, même les plus précises.

Ne négligez aucune piste avant de choisir les objets à vendre

Certains livres ont leur place aux puces, mais pas tous
Certains livres ont leur place aux puces, mais pas tous

On peut tout à fait présenter des livres ou bandes-dessinées à un marché aux puces, contrairement à ce que l’on pourrait croire spontanément. Évidemment, si vous avez uniquement une collection de livres classiques et répandus, vous vous contenterez de les présenter à un vide-grenier. Mais certaines éditions rares peuvent être extrêmement recherchées, et vous permettre de gagner une belle somme sur une simple vente. De plus, la date d’impression peut parallèlement jouer en votre faveur, s’il s’agit d’un modèle très ancien d’une grande référence, par exemple.

Vous pouvez aussi vendre des vêtements et accessoires de mode, à condition qu’ils aient été conçus par des fabricants connus, idéalement dans l’univers du luxe. Privilégiez les pièces en parfait état de conservation, et assurez-vous bien qu’il ne s’agit pas de contrefaçons.

Prenez en compte l’état de la pièce pour déterminer le prix

Une belle pièce se vendra mieux en parfait état
Une belle pièce se vendra mieux en parfait état

Même si elle est très prisée, votre pièce de collection peut perdre de sa valeur si elle est partiellement endommagée. Cela n’est pas toujours vrai sur les éléments très anciens, dont l’usure constitue une sorte de gage d’authenticité.

Toutefois, le plus souvent, un objet restauré sera moins recherché qu’un autre qui a été conservé dans son état initial. Les déchirures, décolorations et autres signes de réparation (colle, clous) seront vus par les experts, et ces derniers n’hésiteront pas à négocier le tarif à la baisse en leur présence.

Ne confondez pas valeur sentimentale et valeur commerciale

Vous avez peut-être hérité d’objets anciens par vos grands-parents et autres aïeuls, et vous y attachez une certaine importance en raison de leur appartenance. Toutefois, cela ne signifie pas qu’ils ont une réelle valeur sur le marché.

Il faut bien garder en tête, avant d’aller sur un marché aux puces, que le domaine des objets anciens est très codifié, que les matières (argent, porcelaine, cristal, etc.) n’ont pas toutes la même valeur et qu’un objet qui vous semble magnifique, en parfait état et qui est ancien ne vous rapportera pas forcément beaucoup d’argent.

Si vous avez beaucoup d’objets à débarrasser chez vous et potentiellement des éléments de valeur, avez-vous pensé à demander l’aide d’une entreprise spécialisée comme Art-Emis ? Nous pouvons effectuer cette prestation pour vous, et déduire du prix de notre intervention la somme récoltée suite à la vente des objets de valeur.